La CNIL et le fisc : je t’aime, moi non plus

Emmanuelle Dubourg | 2019.10.17 | #Legal

Dans sa guerre contre la fraude, le fisc veut exploiter une nouvelle arme : les plateformes numériques. L’administration veut traquer les fraudeurs sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter mais aussi les sites comme Leboncoin.